Les différents cris d’animaux

Si les humains se distinguent par leur capacité à parler, les animaux le font par leurs cris. En effet, la majorité des espèces du règne animal en ont un qui leur est propre. Vous voulez découvrir la signification des différents cris d’animaux ? Nous vous expliquons tout dans l’article suivant.

Les cris des animaux

En fonction du message qu’ils veulent faire passer, les animaux émettent un type de son. Pour vous aider à vous faire une idée, voyons quelques exemples.

A voir aussi : C'est quoi les zoonoses ?

Cris d’alarme

Il s’agit de sons qui indiquent la présence d’un prédateur. Cela permet au groupe de se mettre en sécurité. Chez de nombreuses espèces, le signal d’alarme est différent selon le prédateur. Par exemple, le cercopithèque vert est un singe qui émet différents cris d’alarme. Ceci pour signaler la présence d’un guépard, d’un aigle et d’un serpent.

D’autre part, l’un des animaux les plus surprenants, capable d’émettre différents sons d’alarme ou de danger, est le chat. Il a la possibilité d’émettre 11 sons avec différentes significations.

A lire aussi : Pourquoi les frais de vétérinaire sont-ils si chers ?

Cri de rituel d’accouplement

Lors du rituel d’accouplement, en plus de la danse, de nombreux oiseaux chantent. Leurs chants sont très élaborés. Bien qu’ils soient très similaires au sein d’une même espèce, il existe souvent des différences entre les individus. En d’autres termes, les oiseaux apprennent souvent de nouvelles notes et personnalisent leurs chants.

Un cas très curieux est celui de l’oiseau lyre, qui imite le son d’autres espèces d’oiseaux. Il imite même d’autres sons présents dans la nature, comme celui d’une tronçonneuse. En outre, pendant leur rituel d’accouplement, le mâle bat les branches des plantes avec son pied. De cette façon, il rythme son chant et la danse excentrique avec laquelle il impressionne les femmes.

Comment les animaux communiquent-ils ?

Il existe différents types de communication propre au règne animal. Découvrons-les ensemble :

La communication visuelle

Ce type de communication est très commun chez les oiseaux. Les mâles ont une coloration plus frappante que les femelles. Cela sert à attirer leur attention pendant les périodes d’accouplement. Certains insectes, comme les papillons monarques, ont une coloration très frappante. Cela indique à leurs prédateurs qu’ils ne sont pas une bonne nourriture, qu’ils sont toxiques ou qu’ils ont mauvais goût. Un autre animal qui utilise ce type de communication est le crapaud à ventre de feu. Comme son nom l’indique, il a un ventre rouge qui signale l’approche d’un prédateur.

La communication chimique

Bien que moins connue, elle est très importante dans le règne animal. Un exemple est la communication des abeilles basée sur la ségrégation de différentes substances chimiques appelées phéromones. Avec celles-ci, elles informent la ruche d’un danger ou des fleurs dont elles ont déjà extrait le nectar.

La communication auditive

Elle consiste à émettre des cris d’alarme, pour avertir de la présence d’un prédateur. Dans le cas des animaux qui vivent en groupe, c’est pour avertir qu’ils ont trouvé de la nourriture. Dans ce type de communication un des animaux capable d’émettre plus de sons d’alarme ou de danger est le chat. Il émet des miaulements, ronronnements, grognements, hurlements, murmures, etc, chacun avec une signification différente. Les chiens disposent également d’un large répertoire de vocalisations.  Il s’agit entre autre des aboiements, des grognements, des gémissements, des cris, des hurlements, etc.

à voir