Les différents cris d’animaux

Si les humains se distinguent par leur capacité à parler, les animaux le font par leurs cris. En effet, la majorité des espèces du règne animal en ont un qui leur est propre. Vous voulez découvrir la signification des différents cris d’animaux ? Nous vous expliquons tout dans l’article suivant.

Les cris des animaux

En fonction du message qu’ils veulent faire passer, les animaux émettent un type de son. Pour vous aider à vous faire une idée, voyons quelques exemples.

A lire aussi : Les secrets des langages des chats révélés grâce à de nouvelles découvertes

Cris d’alarme

Il s’agit de sons qui indiquent la présence d’un prédateur. Cela permet au groupe de se mettre en sécurité. Chez de nombreuses espèces, le signal d’alarme est différent selon le prédateur. Par exemple, le cercopithèque vert est un singe qui émet différents cris d’alarme. Ceci pour signaler la présence d’un guépard, d’un aigle et d’un serpent.

D’autre part, l’un des animaux les plus surprenants, capable d’émettre différents sons d’alarme ou de danger, est le chat. Il a la possibilité d’émettre 11 sons avec différentes significations.

A lire en complément : Pourquoi les frais de vétérinaire sont-ils si chers ?

Cri de rituel d’accouplement

Lors du rituel d’accouplement, en plus de la danse, de nombreux oiseaux chantent. Leurs chants sont très élaborés. Bien qu’ils soient très similaires au sein d’une même espèce, il existe souvent des différences entre les individus. En d’autres termes, les oiseaux apprennent souvent de nouvelles notes et personnalisent leurs chants.

Un cas très curieux est celui de l’oiseau lyre, qui imite le son d’autres espèces d’oiseaux. Il imite même d’autres sons présents dans la nature, comme celui d’une tronçonneuse. En outre, pendant leur rituel d’accouplement, le mâle bat les branches des plantes avec son pied. De cette façon, il rythme son chant et la danse excentrique avec laquelle il impressionne les femmes.

Comment les animaux communiquent-ils ?

Il existe différents types de communication propre au règne animal. Découvrons-les ensemble :

La communication visuelle

Ce type de communication est très commun chez les oiseaux. Les mâles ont une coloration plus frappante que les femelles. Cela sert à attirer leur attention pendant les périodes d’accouplement. Certains insectes, comme les papillons monarques, ont une coloration très frappante. Cela indique à leurs prédateurs qu’ils ne sont pas une bonne nourriture, qu’ils sont toxiques ou qu’ils ont mauvais goût. Un autre animal qui utilise ce type de communication est le crapaud à ventre de feu. Comme son nom l’indique, il a un ventre rouge qui signale l’approche d’un prédateur.

La communication chimique

Bien que moins connue, elle est très importante dans le règne animal. Un exemple est la communication des abeilles basée sur la ségrégation de différentes substances chimiques appelées phéromones. Avec celles-ci, elles informent la ruche d’un danger ou des fleurs dont elles ont déjà extrait le nectar.

La communication auditive

Elle consiste à émettre des cris d’alarme, pour avertir de la présence d’un prédateur. Dans le cas des animaux qui vivent en groupe, c’est pour avertir qu’ils ont trouvé de la nourriture. Dans ce type de communication un des animaux capable d’émettre plus de sons d’alarme ou de danger est le chat. Il émet des miaulements, ronronnements, grognements, hurlements, murmures, etc, chacun avec une signification différente. Les chiens disposent également d’un large répertoire de vocalisations.  Il s’agit entre autre des aboiements, des grognements, des gémissements, des cris, des hurlements, etc.

Les cris de défense et d’attaque chez les animaux

Les cris de défense et d’attaque sont très importants chez les animaux. Ils leur permettent de se protéger eux-mêmes, leurs proies ou leurs petits. Les cris de défense et d’attaque peuvent être entendus dans la plupart des espèces animales. Le cri le plus célèbre est sans aucun doute celui du lion. Son rugissement peut s’entendre jusqu’à 8 kilomètres ! Cela permet aux autres lions du groupe de savoir où se trouve leur chef et aussi d’intimider les prédateurs qui pourraient vouloir attaquer.

Certains oiseaux ont aussi des cris très puissants pour se défendre contre les prédateurs. Par exemple, le fou à pieds rouges émet un bruit strident appelé “Kree” lorsqu’il doit protéger son territoire ou ses œufs. Le corbeau utilise aussi un large répertoire vocal lorsque sa famille ou son territoire est menacé.

Tous ces moyens de communication ne sont pas réservés aux grandes espèces animales. Même certains insectes utilisent des sons pour communiquer entre eux.

Les guêpes, par exemple, envoient des signaux acoustiques (des vibrations) avec leurs ailes dans certaines situations telles que l’appel à une aide immédiate.

Il y a donc une grande variété dans la manière dont les cris sont utilisés par différentes espèces animales selon leur évolution naturelle ainsi que leur environnement social.

Les variations de cris en fonction des situations et des espèces animales

Les cris des animaux peuvent varier considérablement selon les situations et les espèces. Par exemple, chez certains oiseaux, le cri d’appel à la parade nuptiale est très différent du cri utilisé pour avertir leurs congénères de la présence d’un prédateur.

De même, certains mammifères comme les éléphants ont une gamme de sons très étendue qui leur permet de communiquer entre eux sur plusieurs kilomètres. Selon une étude menée par des chercheurs américains, ces grands pachydermes se servent notamment d’infrasons, des bruits inaudibles pour l’être humain, pour communiquer sur de longues distances.

Les chants des baleines sont aussi un exemple remarquable de variations acoustiques en fonction des espèces et des situations. Certaines baleines produisent ainsi un chant complexe composé de séquences mélodiques distinctives qui peut durer jusqu’à vingt minutes !

Pensez à bien noter que certains animaux domestiques tels que les chiens ou les chats possèdent aussi leur propre langage vocal. Les aboiements répétitifs du chien peuvent par exemple signifier qu’il a faim ou besoin d’aller faire ses besoins à l’extérieur. De son côté, le chat utilise différentes intonations pour exprimer divers sentiments tels que la joie ou l’agacement.

Chaque espèce a développé au fil du temps sa propre manière unique et spécifique de communiquer avec ses semblables grâce aux sons émis par sa voix ou son corps. Cette variété constitue un véritable patrimoine sonore de la nature qu’il importe de préserver et de mieux comprendre pour pouvoir protéger au mieux les animaux sauvages dans leur environnement.

Les cris d’appel : comment les animaux se retrouvent-ils entre eux ?

Les cris d’appel sont un moyen très efficace pour les animaux de se retrouver entre eux dans leur environnement naturel. Ces cris peuvent être émis à différents niveaux de fréquence, selon l’espèce et la distance à parcourir.

Chez les primates par exemple, le cri d’appel est utilisé pour signaler la présence de nourriture ou d’un danger imminent. Les chimpanzés ont même développé des appels spécifiques pour avertir leurs congénères qu’ils ont repéré une proie potentielle.

Chez les oiseaux, le chant est aussi un outil essentiel pour communiquer avec ses semblables. Les mâles s’en servent souvent lors de la parade nuptiale pour séduire les femelles en démontrant leur force vocale et leur capacité à produire des sons harmonieux.

Lorsqu’un groupe d’animaux émet un cri particulier, cela peut aussi signifier qu’il y a une menace imminente ou que des ressources alimentaires sont disponibles dans la région. Les girafes, par exemple, émettent un cri particulier lorsqu’elles détectent une odeur nouvelle qui pourrait indiquer un danger potentiel tel qu’un prédateur.

Mais attention ! Avec l’avancée technologique humaine, notamment au niveau sonore de la construction industrielle, certains animaux perdent lentement mais sûrement leur capacité auditive et doivent donc modifier leurs façons habituelles de communication sous peine de disparaître purement et simplement…

Les cris de reproduction : comment les animaux attirent-ils leur partenaire ?

Chez de nombreuses espèces animales, les cris jouent un rôle crucial dans la reproduction. Les mâles émettent souvent des sons spécifiques pour séduire leur partenaire, tandis que les femelles peuvent répondre avec leurs propres appels.

Chez les grenouilles et les crapauds, par exemple, le chant est utilisé pendant la saison des amours pour attirer une compagne. Les chants sont différents selon l’espèce et deviennent plus fréquents à mesure que la saison progresse. Ils reflètent aussi l’état de santé du mâle : plus il est fort et régulier, plus il sera attractif pour les femelles.

Les insecticides modernes ont malheureusement réduit considérablement le nombre d’insectes en général, mais cela a particulièrement affecté certaines espèces qui dépendent fortement des bruits créés par ces derniers dans leur lutte pour se reproduire…

Les oiseaux aussi utilisent leur voix comme moyen de séduction. Leur chant peut être très complexe et permet d’identifier rapidement l’espèce à partir du son produit. Certains passereaux ont même élaboré des chants complexes qui servent à impressionner potentiellement plusieurs compagnes avant de choisir celle qu’ils veulent courtiser!

En revanche, chez certains mammifères comme le cerf ou le lion, on assiste plutôt à un affrontement entre mâles où ils produisent alors un rugissement puissant destiné surtout aux concurrents qu’à séduire proprement dit… Parfois cependant, ce cri sert aussi à signaler la présence de son territoire pour éloigner les rivaux.

Les cris animaux sont extrêmement variés et jouent un rôle crucial dans leur vie quotidienne. Ils permettent aux individus de communiquer, d’attirer des partenaires ou encore d’avertir d’un danger imminent. Avec l’expansion humaine toujours croissante, il est primordial de continuer à protéger ces différentes espèces qui n’ont pas la capacité ni le temps nécessaire pour s’adapter rapidement au changement climatique ainsi qu’à notre impact sur leur environnement naturel.

à voir