Quel âge pour stériliser un chat ?

Un chat n’a nécessairement pas besoin de reproduire. Puisque s’occuper de ses petits est une lourde tâche pour les maîtres. C’est ce pour quoi il faut stériliser le chat. Mais à quel âge le faire ? A travers la lecture de ce présent article, l’on en saura davantage à ce propos.

Stérilisation d’un chat à 3 mois

En effet, il n’y a pas un âge absolu pour parvenir à cet acte. La stérilisation d’un chat peut être faite à n’importe quel âge, mais les méthodes restent différentes.

A lire également : Les 5 races de chat les plus affectueuses : décryptez les signes d'amour de votre félin

La plupart des éleveurs stérilisent leurs chats avant l’adoption. Ce, vers deux ou trois mois pour éviter quelques pratiques concurrentielles. Mais également en pleine conformité avec la loi du 1er janvier 2016 autorisant à faire stériliser les chats de portées non désirées.

A cet effet, les études actuelles ont démontré clairement un risque reproducteur dès l’âge de 4 mois. C’est-à-dire que votre chat est capable d’avoir une portée à cet âge-là. Donc bien avant l’âge retenu pour la puberté, ses six mois. Mais faites attention, car cet acte peut poser quelques soucis.

Lire également : Les races de chiens les plus intelligentes et faciles à entraîner

La stérilisation entre un âge compris entre 5 et 6 mois

En France et dans les pays européens, cette pratique est la plus courante. Aujourd’hui, c’est celle qui fait l’unanimité même au plan international.

En réalité, la stérilisation au Royaume-Uni est recommandée vers l’âge de 4 à 5 mois. Mais à 5 mois aux USA. Ceci à cause du temps qu’elle laisse au chat de se développer correctement. Ce, y compris en matière d’immunité, même si à l’heure actuelle, les études démontrent moins d’impacts sur l’état de santé des chats stérilisés dès 6 semaines versus dès six mois.

Sachez quand même que c’est un peu de temps avant l’âge retenu pour la puberté que la majorité des recommandations se situe pour faire cette pratique. D’ailleurs, la stérilisation avant l’âge de six mois pour toute cession de chat est imposée en Belgique par la loi.

Stériliser un chat après l’âge de la puberté

Outre ces tranches d’âge, l’on peut également stériliser le chat après ses six mois. En fait, il existe des changements notables chez le chat à la puberté. Il peut s’agir des changements physiologiques hormonaux favorisant l’apparition de comportements de marquage urinaire très fortement odorant. Aussi, des tentatives de sortie, de possibles transmissions de maladies virales, des bagarres entre congénères pour ceux qui sortent.

Sachez que ces comportements ne sont même pas synonymes de bien-être. Généralement, il est donc recommandé de ne pas attendre que ces manifestations apparaissent pour stériliser un chat.

Les avantages et inconvénients de stériliser un chat à un jeune âge

Stériliser un chat à un jeune âge présente certains avantages et inconvénients qu’il faut connaître. Les avantages sont nombreux. En effet, en stérilisant le chat dès l’âge de trois mois, on évite la surpopulation féline en réduisant le nombre de chats abandonnés ou errants dans la rue.

Cette opération permet aussi d’éviter les risques liés aux maladies sexuellement transmissibles chez les chats non castrés ou non stérilisés. Le risque de développer des tumeurs mammaires est aussi considérablement réduit pour les chattes.

D’un autre côté, il y a quelques inconvénients à prendre en compte lorsqu’on envisage une stérilisation précoce du chat. Parmi eux figurent notamment la possibilité que l’anesthésie générale ne soit pas bien tolérée, surtout si elle doit être pratiquée avant l’âge de 10 semaines.

Il faut savoir aussi que certains éleveurs se montrent assez réticents vis-à-vis d’une intervention chirurgicale aussi invasive à cet âge-là.

Ces inconvénients restent rares car aujourd’hui la médecine vétérinaire dispose des moyens fiables garantissant un suivi post-opératoire complet et une récupération rapide pour votre animal domestique après son opération.

Les risques pour la santé d’un chat non stérilisé

La stérilisation est une opération qui permet de priver un chat mâle ou femelle de sa capacité à se reproduire. Si certains propriétaires d’animaux négligent cette intervention, ils s’exposent à des risques pour la santé et le bien-être de leur animal.

Effectivement, chez les chats non castrés, il existe des problèmes liés au comportement sexuel. Ils ont tendance à être plus agressifs et cherchent souvent la bagarre avec leurs congénères ou même avec leur propriétaire.

Les chattes sont aussi sujettes aux tumeurs mammaires si elles ne sont pas stérilisées avant l’âge de six mois. Une chatte non stérilisée peut avoir jusqu’à deux portées par an, ce qui représente un risque accru pour sa santé ainsi que celle des petits. Les naissances nombreuses peuvent engendrer des complications lors de l’accouchement (dystocie) pouvant mettre en danger la vie du chaton et/ou celle de sa mère.

Chez les chats mâles non castrés, l’hormone testostérone est responsable d’un certain nombre de problèmes médicaux. Lorsqu’ils atteignent l’âge adulte (vers 6-7 mois), ils commencent à uriner partout dans la maison pour marquer leur territoire. Votre matou aura tendance à prendre du poids plus facilement en raison de son appétit vorace, sans compter qu’il peut développer des tumeurs testiculaires.

De manière générale, l’influence hormonale sur les animaux non stérilisés peut engendrer des comportements agressifs chez les mâles, tandis que les femelles peuvent être plus irascibles et bruyantes. La stérilisation permet de limiter ces comportements qui peuvent nuire au bien-être du chat et/ou à l’harmonie dans le foyer.

La stérilisation est une intervention importante pour maintenir la santé et le bien-être de son animal domestique. Elle doit être pratiquée tôt afin d’éviter certains risques sanitaires associés aux maladies sexuellement transmissibles ou aux complications liées à la grossesse chez les chattes si on ne souhaite pas avoir un programme d’élevage.

La récupération après la stérilisation : ce que vous devez savoir

La stérilisation est une intervention chirurgicale qui nécessite un temps de récupération pour le chat. Après l’opération, il faudra veiller à ce que votre animal soit bien pris en charge et respecte certaines règles afin de favoriser sa guérison. Après la stérilisation, pensez à bien surveiller les réactions du chat face à l’anesthésie ou aux médicaments qu’il a pu recevoir pendant l’intervention. Pour éviter tout risque d’infection ou de complications post-opératoires, pensez à bien le soigner. Si vous remarquez des signaux inquiétants tels qu’une perte d’appétit prolongée, un comportement inhabituel ou des blessures liées au processus opératoire (épanchement sanguin), n’hésitez pas à consulter immédiatement votre vétérinaire pour obtenir des conseils avisés sur les mesures à prendre. La stérilisation est une intervention courante mais reste néanmoins une chirurgie importante qui nécessite attention et précautions dans les semaines suivant l’intervention afin que la guérison soit complète et réussie.

Comment préparer votre chat pour la stérilisation

La stérilisation est une intervention courante chez les chats qui peut avoir de nombreux avantages. Il faut bien préparer votre animal avant l’opération afin d’éviter tout risque et pour que la procédure soit réussie.

Il faut consulter un vétérinaire pour discuter des détails de la stérilisation ainsi que du moment approprié pour la faire. Il sera en mesure de vous donner toutes les informations nécessaires sur le processus et répondre à toutes vos questions.

Avant l’intervention, assurez-vous que votre chat ne mange pas pendant au moins 12 heures afin qu’il puisse être anesthésié sans vomir ou s’étouffer. Vous pouvez aussi aider votre animal à se sentir plus détendu en lui offrant un espace confortable dans lequel il peut se reposer jusqu’à ce qu’il soit temps pour l’anesthésie.

Après l’intervention, veillez à ce que votre chat reste bien hydraté en lui donnant beaucoup d’eau fraîche et propre. La plupart des chats ont besoin d’une période de récupération après une chirurgie aussi importante ; n’hésitez donc pas à passer du temps avec lui pour le calmer et le rassurer durant cette phase difficile.

Pensez aussi à investir dans un collier spécial conçu spécifiquement pour empêcher les animaux domestiques irritants tels que les chiens ou autres chats vivant sous le même toit (s’ils existent) d’atteindre les zones opératoires sensibles post-opérationnelles.

En suivant ces quelques conseils simples mais importants, vous aiderez grandement votre chat à traverser cette étape importante de sa vie d’animal domestique. N’oubliez pas que la stérilisation est un choix responsable qui peut améliorer considérablement la qualité de vie de votre chat et réduire les risques pour sa santé tout au long de son existence.

à voir